L’automne est là. Infections ORL, fatigue, manque d’énergie aussi. C’est le moment de renforcer votre système immunitaire. Cette saison nous annonce que l’heure est venue de se mettre à l’écoute de soi, loin des agitations de l’été. C’est un temps de calme et de repos.

 

Soignez votre alimentation

  • Privilégiez une alimentation à base d’enzymes (fruits et légumes crus, cuisson vapeur), d’antioxydants ( citron, ail, chou, aloe vera), de vitamines et oligo-éléments (vitamines C, E, D, béta-carotène, sélénium, zinc, oméga 3 : huile de lin, chanvre, colza),
  • Alternez les super-aliments : spiruline, gelée royale, Acai, jus de légumes, moringa,
  • Consommez à volonté de l’ail, du curcuma, du ginseng et du thym,
  • Évitez d’engorger votre organisme avec des acides gras saturés, des sucres raffinés (que vous pouvez remplacer par du miel, du sirop d’agave ou d’érable), ainsi que les produits laitiers (qui eux, peuvent être remplacer par des laits végétaux : riz, amande et laits de chèvre),
  • Favorisez des aliments de saisons : chou, céleri, champignons, courges, potiron, endive, fenouil, brocoli, pomme, raisin, coing, avocat, châtaigne …

 

Le temps est à la relaxation

  • Respectez des rythmes équilibrés travail / repos. Votre organisme se régénère pendant les périodes de repos.
  • Utilisez des fleurs de bach :  Le noyer aide à accepter le changement de saison, les nouveaux rythmes et l’Olivier aide à lutter contre la fatigue physique et psychique. A prendre 4 gouttes de chaque dans un verre d’eau 4 fois par jour pendant 20 jours.
  • Retrouvez de la vitalité grâce au massage des pieds à l’huile essentielle bio de romarin à camphre mélangée à des huiles végétales de noisette ou amande douce bio. Versez l’huile végétale dans le creux de votre main puis ajoutez 3 gouttes d’huile essentielle et massez.

Purifiez vos poumons

  • Nettoyez vos poumons et luttez contre l’accumulation de toxines et goudron, causée par les polluants de l’environnement, les poussières et allergènes.
  • Faites des exercices de respiration. Cela aide à oxygéner vos cellules et à gagner en vitalité. Mettez-vous assis ou allongé. Fermez les yeux. Inspirez par le ventre et bloquez l’air quelques secondes (3 à 5 secondes). Expirez lentement, le plus longtemps possible. Répétez l’exercice 3 fois à la suite. L’idéal est 5 à 10 minutes de respiration profonde par jour.
  • Marchez, oxygénez-vous, faites de l’activité physique pour libérer vos poumons des toxines et favoriser un état de détente et de bien-être.

La fragilité de notre système immunitaire… qu’est-ce que ça raconte au niveau émotionnel ?

Notre système immunitaire est notre système de protection intérieur. Il attaque tout ce qui est étranger à lui (virus, parasite…). Par sa capacité de mémorisation, il s’est reconnaître un agresseur extérieur qu’il a déjà rencontré. D’un point de vu psychosomatique, notre système immunitaire représente donc notre sécurité. C’est notre capacité à nous défendre et nous protéger.

Une fragilité du système immunitaire d’un individu peut traduire :

  • Une difficulté à réagir face à l’agresseur, comme quand le danger n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur de la famille, de son entourage affectif, professionnel… ,
  • Une peur de réagir ? Peur du rejet, de l’abandon, du jugement, des représailles… ,
  • Une difficulté à identifier le danger,
  • Le sentiment d’être soi-même dangereux (culpabilité),
  • Le sentiment que cela ne sert à rien,
  • Trop de conflits à gérer en même temps,
  • … .

Prenez le temps d’examiner ce que vous vivez, ce que vous ressentez face à une personne, une situation. Identifiez ce qui vous agresse, vous met en danger ou vous maintient dans une forme d’insécurité.

Devenir conscient de son besoin de sécurité, de protection de son territoire intérieur, c’est s’autoriser à agir plutôt que réagir. C’est le premier pas vers la guérison.